DES FORÊTS (L.-R.)


DES FORÊTS (L.-R.)
DES FORÊTS (L.-R.)

DES FORÊTS LOUIS-RENÉ (1918- )

Comme Maurice Blanchot l’a souligné, les fictions de Louis-René des Forêts (Les Mendiants , 1943, éd. définitive, 1986; Le Bavard , 1946; La Chambre des enfants , 1960) importent d’abord par la perspective entièrement neuve selon laquelle elles considèrent le langage et en usent, que ce soit dans le rapport de celui-ci au silence, au souvenir devenu obsession, aussi bien qu’à travers une curiosité inquiète pour l’enfance, et plus encore pour les enfants, dans ce qui constitue leur pouvoir de fantasmagorie et leur mystérieuse solidarité. Le jeu de la parole trouble et séduit Des Forêts, elle qui prétend à dire la réalité du monde, alors qu’elle n’en est qu’un des plus éphémères reflets. Les Mendiants représentent à ce titre une première tentative pour montrer une telle ambiguïté. Un narrateur différent survenant à chaque chapitre, le roman se combine selon une pluralité de monologues se recoupant eux-mêmes suivant deux mondes: celui des adultes et celui des adolescents. Surtout, la composition du livre oblige le lecteur à se tenir à égale distance de cet entremêlement de voix qu’il est le seul, en fin de compte, à percevoir en totalité.

Ainsi, et dès le premier livre, se fait jour une préoccupation essentielle, à savoir quelle est, par rapport au livre, la place du lecteur; quelles sont dans le livre ses possibilités d’intervention. Pour Des Forêts, le lecteur est sans doute celui qui obstinément garde le silence, mais ne le fait que pour mieux épier ce que le texte lui montre, pour mieux tenter d’en sonder l’obscurité. Ainsi le narrateur de la nouvelle intitulée «La Chambre des enfants» cherche-t-il à distinguer les unes des autres les voix qu’il écoute pour débrouiller le sens d’une histoire qui lui échappe. Cette mise en présence, qui est l’ambiguïté même, on la retrouve dans ce récit fulgurant qu’est Le Bavard . Le lecteur n’a plus à affronter un chœur disparate de voix. Au contraire, rien de plus immédiat que cette parole soudain surgie et qui, prise d’une certitude équivoque, ne demande qu’à se continuer sans cesse. La présence nous est donnée d’emblée, mais d’emblée la parole qui la manifeste l’altère: elle est celle d’un «bavard», d’un être qui ne paraît le maître du jeu qu’autant qu’il en est, en fait, la victime. Ainsi Des Forêts a-t-il porté à sa perfection la rigueur comme la ruse profonde qui anime tout récit. Dans Le Bavard , son écriture ne peut que faire aller qui l’écoute de la fausse intimité qu’est la connivence à la méfiance et à la présence retenue propres à toute lecture.

La fièvre verbale qui agite le narrateur du Bavard ne marque que la distance qui le sépare de lui-même et nous le rend inaccessible. L’œuvre de Des Forêts explore cette distance; elle questionne les apparences qu’elle peut revêtir, à travers l’observation du monde des enfants, qui ne semblent privés de langage que pour mieux s’en jouer en en montrant l’allure comédienne, ou encore à travers la découverte (comme dans «Une mémoire démentielle») de l’étrangeté du souvenir: la mémoire ne possède pas l’intégrité rassurante qui lui permettrait de refléter parfaitement le moi; au contraire, elle se livre au mouvement des obsessions, et rend le passé indéchiffrable. À chaque question le mutisme demeure la réponse finale — ainsi celui qui précède et prolonge l’œuvre d’art.

Louis-René des Forêts est également l’auteur de poèmes (Les Mégères de la mer , 1967; Poèmes de Samuel Wood , 1988). Depuis 1984, à travers plusieurs parutions en revue, il poursuit une œuvre, Ostinato , où le travail de la mémoire et le questionnement du langage sont transmués dans une forme proche de la musique. À force de ruptures et de contrastes, les pages sur l’enfance et l’adolescence alternent avec un mouvement plus réflexif, constituant le dialogue intérieur qui caractérise cette œuvre par essence inachevable.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gestion Durable Des Forêts — Dans un contexte climatique incertain, un des enjeux de la gestion forestière est d en accroître la résilience écologique. Au Japon, Akira Miyawaki, sur la base de nombreuses expériences de restauration de forêts recommande l utilisation d… …   Wikipédia en Français

  • Gestion durable des forets — Gestion durable des forêts Dans un contexte climatique incertain, un des enjeux de la gestion forestière est d en accroître la résilience écologique. Au Japon, Akira Miyawaki, sur la base de nombreuses expériences de restauration de forêts… …   Wikipédia en Français

  • Gestion durable des forêts — Un des enjeux de la gestion forestière est d en accroître la résilience écologique. Au Japon, Akira Miyawaki, sur la base de nombreuses expériences de restauration de forêts recommande l utilisation d essences locales ; leurs graines peuvent …   Wikipédia en Français

  • Année internationale des forêts — L ONU a proposé que 2011 soit l année mondiale de la forêt, après que 2010 fut l Année internationale de la biodiversité. Le thème et slogan de l ONU pour 2011 est « Les forêts pour les peuples » [1] L ONU veut ainsi promouvoir la bonne …   Wikipédia en Français

  • Uniforme de l'Office national des forêts — Les corps techniques de l Office national des forêts sont astreints au port de l uniforme réglementaire. Le personnel contractuel (non fonctionnaire) n en dispose pas[réf. nécessaire]. Historique Les Eaux et Forêts ont quitté les Domaines,… …   Wikipédia en Français

  • Office National des Forets — Office national des forêts Logo de l Office national des forêts Création 1966 Personnages clés Michel Jobert …   Wikipédia en Français

  • Office National des Forêts — Logo de l Office national des forêts Création 1966 Personnages clés Michel Jobert …   Wikipédia en Français

  • Office national des forêts — Logo de l Office national des forêts Création 1964 Personnages clés …   Wikipédia en Français

  • Programme européen des forêts certifiées — Programme de Reconnaissance des Certifications Forestières Logo du PEFC. Le Programme de Reconnaissance des Certifications Forestières ou PEFC (« Pan European Forest Certification » devenu « Programme for the Endorsement of Forest… …   Wikipédia en Français

  • Ministère japonais de l'Agriculture, des Forêts et de la Pêche — 35° 40′ 26″ N 139° 45′ 07″ E / 35.674, 139 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.